Radio PCT

Il y a quelques jours, j’ai eu la chance de pouvoir participer à une émission de radio sur RCF La Rochelle. C’était une belle expérience, malgré ma réticence première à l’exposition médiatique. Mais après tout, je me suis persuadé que l’exercice était amusant. Ce qu’il fut. Et surtout, je me suis dit que cela pourrait peut-être inspirer quelques auditeurs : à partir sur les chemins, se dépasser dans leurs épreuves, concrétiser leurs rêves. Enfin, cela flatte un peu mon ego, il faut bien le reconnaitre !

L’exercice de récapituler le PCT est toujours délicat. A la radio comme dans une conversation. Comment résumer quatre mois de préparation et 5 mois de marche en une heure, une discussion ? Quelle idée communiquer, parmi les vingt-cinq que l’on a en tête ? Les questions que l’on me pose sont diverses, souvent techniques : nombre d’heures de marche, de kilomètres, animaux rencontrés, rencontres, etc. Il est toujours difficile d’y répondre, ni trop longuement, ni trop brièvement. Je pourrais parler des heures du PCT. Les anecdotes sont amusantes, étonnantes, mais finalement superficielles. Les discussions collectives ne laissent pas souvent la capacité de développer une pensée. C’est pourtant ce qui me paraît le plus intéressant. En effet, sur un tel chemin, la performance et la technique ne sont que des outils pour mener l’aventure à bien. Les anecdotes retiennent l’attention, mais ont déjà basculé dans le passé. Ce qui reste pour le futur, est la découverte de soi et des autres. Les leçons que l’on tire de l’adversité. Ce site s’axe dessus, et m’a permis de développer tout cela en détails, dans cet article, entre autres. L’interview de Valerie Gendreau sur RCF aussi, de façon plus concentrée.

copie d’écran de l’émission

Valérie est la journaliste qui anime une émission tous les mois sur RCF. Ses thèmes de prédilection tournent autour de la famille, au centre de ses préoccupations par son métier de conseillère conjugale. Mais elle sait élargir son regard aux questions de société et parcours atypiques. Elle prend le temps d’écouter ses invités, les met en confiance et pose des questions justes. Elle m’a permis d’exprimer les sujets importants que j’ai appris sur le chemin. Elle contribue j’espère à faire un peu réfléchir ses auditeurs, et les inspirer dans leur propre vie. Chose importante à signaler, l’angle de l’émission n’est pas prosélyte. Il n’y a aucune pression pour parler de religion, malgré l’orientation délibérément chrétienne de la station. De mon point de vue, ce parti-pris intelligent libère la pensée, le discours, et leur donne plus de crédibilité.

Dans le Timberline Lodge, au pied du Mont Hood, Oregon.

Je parle à la première personne, mais je n’étais pas seul à répondre aux questions. Grégoire était l’autre invité. Le principe de l’émission étant de parler d’un sujet avec deux ou trois acteurs, j’ai pensé à lui pour m’accompagner. Pour plusieurs raisons : il habite Nantes, ce qui n’est pas loin de La Rochelle. Je l’ai rencontré sur le PCT qu’il a également parcouru. Sur le chemin, puis à Nantes, nous avons eu des discussions particulièrement intéressantes. Nous nous retrouvons sur beaucoup de sujets, de valeurs. Cela s’entend dans l’émission, je pense. Il symbolise bien le type de rencontres que l’on peut faire sur ce chemin. J’ai rencontré Grégoire à l’exact point médian de mon parcours. Après être aller chercher de l’eau en contrebas du chemin, je cherchais ou positionner mon trépied et retardateur, quand il a déboulé. Malgré son parfait anglais, j’ai assez vite repéré un accent familier quand je lui ai demandé de me prendre en photo. Puis il a filé devant, mais nous nous sommes recroisés plusieurs fois par la suite. Après le PCT, en anciens combattants, nous avons reparlé à Nantes de tout cela avec un peu de nostalgie, et partagé nos projets pour l’avenir. Sans nous être concertés, en improvisant, nous étions étonnamment en phase sur la quasi totalité des thèmes évoqués au micro.

avec 15 kg de moins…

Cet exercice a été l’occasion de mettre en lumière les apports extraordinaires de la marche, et constitue un bon résumé des quelques articles de ce site. Ce fut enfin l’occasion de relever un petit pari proposé par un ami, celui de glisser une expression bien particulière dans le flot du discours. Saurez vous la repérer ? L’émission est disponible ici :

Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s